Le business du love… ou la plus grosse arnaque du siècle !

Hello les filles, j’espère que vous allez bien, cela fait un bail que je ne suis pas venue écrire ici mais j’avais envie de vous faire un petit article sur le business du love… ou la plus grosse arnaque du siècle…soyons claires, cette arnaque ne date pas d’hier, avant c’était les petites annonces dans le journal mais disons que le technologie a bien accéléré les choses… (et sinon sorry pour mon absence dernièrement mais je bosse beaucoup en ce moment et n’ai plus de vie sociale, d’ailleurs si je pouvais faire un truc en prio, je retrouverai ma vie sociale avant d’écrire sur le blog #sorry #honesty).

Bref, toujours est-il que me voici ici, avec toujours pas de vie sociale mais un nouvel article….et très perso qui plus est (raison pour laquelle, j’ai beaucoup hésité à l’écrire en premier lieu).

Hier soir, soit vendredi soir, affalée dans mon lit, avec tagliatelles sauce tomate et ordi ouvert sur le lit avec mes dossiers pro (on est pas loin de la caricature Bridget Jones assez désespérante, la culotte taille haute, élastique détendu en moins #ouf), je suis tombée sur un docu reportage Netflix décrivant la vie un peu paumée, soyons très claires d’un ancien de la télé réalité, aujourd’hui accro aux applis de rencontres, switchant les girls, comme il change de slip (enfin quoi que, j’ai même un petit doute qu’il change plus souvent de filles que de slips #charmant).

Et c’est là, dans ce genre de cas, que tu te tape un petit solo bien sympa dans ta tête en mode bilan/réflexion personnelle sur la tienne de vie privée (et là, ben ce petit mec de la tv réalité, il te paraît tout de suite moins ridicule, quand tu dresses le tiens, de constat…).

Bref, je vous en avais rapidement parlé cet été, sur les applications de rencontre, j’avais eu droit au bon petit pervers narcissique, qui disait vouloir se caser et vivre quelque chose avec quelqu’un mais qui était tellement perdu dans sa tête ce pauvre petit gars… qu’en réalité il n’en était rien et les choses ne s’étaient donc pas très bien finies (La loose 1 – Charlotte 0)…

Donc, à ce stade, j’ai commencé à me dire que ce genre d’appli, c’est quand même pas vraiment le top, mais ayant aussi des amis/connaissances aujourd’hui en couple avec bébé et tout le tralala qui se sont rencontrés dessus, je me suis dit qu’il fallait bien que je laisse à ces dernières une last chance.

J’ai donc rencontré un mec très bien dessus (oui, parce que parfois, ça arrive quand même) mais bon, pour moi ce n’était pas le bon moment et je l’ai donc laissé filer; après j’ai aussi rencontré un deuxième mec très bien, mais avec qui nous n’avons mutuellement pas accroché et c’est plus devenu un ami qu’autre chose…

Et après, j’ai rencontré celui que nous appellerons l’inconnu (pour des besoins de confidentialité, tout ça, tout ça #lameufquisycroittrop) qui est le spécimen que je retiendrai de toutes ces applis (oui parce qu’aujourd’hui je suis EN-FIN vaccinée et j’ai définitivement arrêté les applis, ayant bien compris que ce n’était pas pour moi).

Bref, l’inconnu est le spécimen qui jouit le plus de cet outil parfait pour serrer de la petite nana (pardon pour le jeu de mot trop easy haha)… ce dernier vogue d’appli en appli depuis 4-5 ans et saute sur tout ce qu’il trouve grâce à la technologie.

Je crois que ce spécimen là est celui que je trouve le plus marquant, je ne connais pas de fille qui fasse ça, mais je crois, d’après certains dires que cela existe aussi… soyons claires, je ne juge pas ces personnes là, qui sont les plus grandes bénéficiaires du truc, mais je trouve ça juste un peu triste pour elles, d’en arriver à ne même plus différencier l’humain du reste.

Pour eux/elles, les applis de rencontre ressemblent un peu au Disneyland de la vie réelle, le truc que tu allumes quand tu veux de la nouveauté (aussi éphémère que non marquante)…

Bref, tout ça pour en venir au point final, que FRANCHEMENT, entre vous et moi, la probabilité de rencontrer quelqu’un d’intéressant sur ce genre d’appli, qui ne soit pas juste là pour tirer un coup différent chaque soir est quand même assez proche de 0…

Je me trompe peut-être, mais pour moi, ces applis là, c’est un peu comme le jus d’orange, sauf que là, ce serait la version, pressée à chaud, toutes vitamines retirées et avec juste les mauvais nutriments… d’ailleurs, c’est peut être juste mon opinion sur le sujet/ mon expérience qui est mauvaise, et je serais donc très heureuse d’entendre la/les vôtres sur ce sujet passionnant et primordial

Ah oui, et j’oubliais (car le ridicule ne tue pas hopefully, sinon je serais morte et pendue en place publique depuis le début de l’article) je n’arrive toujours pas à me débarrasser de l’inconnu, qui lui trouve que c’est notre situation est très bien comme elle est (comprenez qu’il se tape 1 milliard (ok, là j’exagère) de nanas en plus de moi, mais que c’est quand même super cool ce mode de vie free et sans contraintes… WTF ?!).

Sauf que moi, et je le précise, depuis 8 mois que l’on se « fréquente », je ne vois personne à côté, et je suis surtout pas fan DU TOUT  de cette situation, j’ai donc essayé (pour la quinzième fois environ) de le dé**ger, en espérant que cette fois-ci genre VRAI-MENT il ne reviendra pas à la charge (et que moi AUSSI, je ne serai pas comme d’habitude trop faible pour craquer et le reprendre).

Voilà, voilà, vous connaissez donc tout sur ma magnifique vie privée actuelle, (LOL, je préfère en rire et garder le sourire car je m’auto-trouve bien bien ridicule sur ce coup là, et je préfère rire de moi-même qu’en pleurer…).

Sur ce, je vous souhaite à toutes et à tous un très bon week-end prolongé !

4 Comments
  1. Perso ce genre d’appli me déespère, il y a que des gens qui sont mal dans leur peau et qui au lieu de se remettre en question se tapent tout ce qui bouge… C’est navrant mais finalement je suis encore plus triste dans leur vie car dans quelques temps cela va vraiment leur faire du mal si un jour ils se réveillent… Et sinon il y a aussi des nanas qui font ca je te rassure…

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagram

 
Copyright ©2017, UNE PARISIENNE ET SON CHIEN. Tous droits réservés.