Indian Sun Franck Provost – la déception

Hello les filles, cela fait pas mal de temps que je dois écrire cet article sur mon Indian Sun Franck Provost mais j’attendais d’avoir le recul nécessaire pour pouvoir l’écrire…

Comme toutes les filles amatrices de blogs, j’ai vu passer tout un tas d’article sur cette nouvelle technique de contouring capillaire effet soleil avant l’été… et comme une trop grande consommatrice que je suis, je me suis laissée tenter (la fille qui blogue depuis plusieurs années mais se fait toujours avoir comme une bleue #LOL).

Bref, rendez-vous pris au salon Franck Provost International des Champs Elysées…

Déjà là, je me dis, en prenant rendez-vous là-bas, et n’ayant encore jamais été chez Franck Provost, je minimise les risques car ce doit être un salon réputé…

Bref, j’arrive, me gare juste en face too easy (pour ça, Paris en août, c’est le bonheur) et me présente à l’accueil.

On m’assoit dans un coin et là je patiente 20 bonnes minutes avant que quelqu’un ne vienne me prendre en charge, mais bon, c’est un grand salon avec beaucoup de passage donc je ne leur en tiens pas rigueur… (toutefois, j’aurais apprécié qu’on me propose un café ou un magazine pour patienter, mais rien du tout, ni même pendant ma coloration ou ma coupe…?!).

Puis, une jeune fille, très gentille d’ailleurs, vient me voir et me demande quel genre de blond j’apprécie, ensemble on arrive à déterminer que j’aime les blonds froids et elle commence donc la pose du produit décolorant.

La pose dure un certain temps, et pendant ce temps, les personnes défilent et moi je m’ennuie sévère (si vous aimez les salons en mode cocooning et détente, je vous déconseille vivement ce dernier car il y à beaucoup de passage et c’est un peu l’usine quand même… mais bon, salon international, grand salon à côté des Champs, j’aurais dû m’en douter #bref).

Indian Sun Franck Provost

Bref, arrive le moment du rinçage, on me demande si je veux faire un soin, on me prévient que l’on va également me faire un gloss pour faire briller mes cheveux…je me laisse faire et, pour le coup, le passage au bac de rinçage est lui assez rapide (je me demande même si j’ai vraiment eu le soin que j’ai payé, ou alors du moins, il a dû être express…?!) car on arrive bientôt à l’heure de fermeture du salon et tout le monde semble assez pressé de plier bagage (mais bon, c’est la fin de journée et je dois dire que cela m’arrive au bureau d’avoir très envie de mettre les voiles en fin de journée, donc encore une fois, je ne leur en tiens pas rigueur).

Je passe donc de l’autre côté du salon pour la coupe, cette fois-ci et la coloriste me confie donc entre les mains de l’une de ses collègues (très gentille également).

Pour info, et pour celles qui ne me suivent pas depuis très longtemps, j’avais, avant ce passage au salon, les cheveux longs et naturels (châtain/ blond foncé, ça dépend des coiffeurs pour l’appellation #lol).

Je demande donc une coupe assez simple, c’est à dire droite en supprimant quelques centimètres pour enlever les pointes abîmées et affinées car cassées.

La coupe me plaît (en même temps, c’est assez basique) mais là ou le bas blesse, c’est quand je commence à voir mes cheveux commencer à sécher et un roux/blond vénitien apparaître sous mes yeux…

Entre temps, la coloriste m’avait souhaité une bonne soirée, et avait mis les voiles en me glissant, à la vue de mes cheveux mouillés, je suis sûre que le résultat va être très joli (mais donc, au passage, sans attendre de le voir sur cheveux secs… et de savoir s’il me plaît…?).

Indian Sun Franck Provost

Mon ressenti par rapport à cette couleur, c’est un peu comme ma tête sur cette photo, je ne sais pas vraiment trop beaucoup quoi en penser ^^ (ci-dessus deux photos prises à la sortie du salon et ci-dessous, celle prise à la fin de mes vacances, il y à quelques jours).

Qui plus, est la couleur a vraiment éclairci à cause du soleil et de la plage, ce qui n’est pas pour me gêner mais le roux, lui est bien resté me tenir compagnie par contre…

Indian Sun Franck Provost

Sauf que voilà, le résultat, visible sur les photos, n’est pas vraiment un blond comme j’avais demandé mais plus un cheveux éclairci en mode reflets roux #toutcequejedéteste

Et là, où ça fait vraiment mal, c’est au moment de payer la douloureuse car le site affiche un prix d’appel de 35€ mais sachez qu’il n’en sera rien #onnousprendpourdesjambons car il faudra rajouter à cela le prix du shampoing + le prix du gloss + le prix du soin… soit un total de quasiment 100€, on est donc loin des 35€ affichés…?!!

Qui plus est, ayant également demandé une coupe de cheveux, il m’en aura coûté 127€, ce qui ne m’aurait pas dérangé si j’avais aimé le résultat… mais bon, c’est loin d’être le cas et même si j’ai laissé passer l’été et gardé cet Indian Sun pour les vacances, je suis désormais à la recherche d’un bon coloriste à Paris pour rattraper le coup et me rendre si possible, ma couleur d’origine #please

D’ailleurs si vous avez des noms ou adresses, je prends les infos avec plaisir !!

Voilà les filles, je suis donc pour ma part assez déçue et cela me rappelle, une fois de plus, d’arrêter d’être débile de tomber dans le piège du marketing en croyant des articles élogieux sur une technique/un produit sans même réfléchir un peu plus.

Bref, pour ma part, je vous déconseille l’Indian Sun, mais je ne suis aussi, peut-être pas faite pour être blonde (enfin rousse #LOL #Fail)

Toutefois, à vous de juger car beaucoup de filles sont elles, très contentes du résultat du leur, donc à vous de juger mais attention toutefois à la facture…

Sur ce, je vous souhaite une excellent week-end par avance !

Bisous, bisous Xoxo

9 Comments
  1. Ah… L’indien Sun ! On en entend beaucoup parlé cet été.

    Je trouve que le rendu est très sympa, ça te va bien. Mais, d’un autre coté, je comprends ta déception de ne pas avoir finalement eu ce que tu avais demandé.
    Je me méfie de plus en plus des « grandes chaines ». J’ai souvent été déçu. Du coup, je vais moins souvent rendre visite au coiffeur aha !

    Bel après-midi à toi.

    Bises –

    1. Hello Manon,
      La technique n’était pas à remettre en cause car cela avait été bien fait, mais la couleur n’était pas ce que je voulais en effet…
      Quoi qu’il en soit, le problème est résolu car j’ai recoloré mes cheveux dans ma couleur naturelle et je me reconnais beaucoup plus maintenant ^^
      Belle soirée !

  2. Hello !

    Je comprends tout à fait ton article et ta déception. Il y a 1 mois j’ai également payé pour un résultat que je n’ai pas réellement apprécié, j’étais vraiment déçue.
    Sinon pour les bonnes adresses tu as le studio de fred ( blog : cutbyfred) ou Anthony Woito qui est spécialisé uniquement dans la couleur (colorbyantho sur instagram) :)

    1. Coucou Adeline,
      J’avais en effet contacté Anthony pour refaire ma couleur mais je suis finalement allée dans mon salon habituel au 20 Boissière et Raphaël m’a rendu ma couleur naturelle pour mon plus grand bonheur… je ne suis vraiment pas faite pour être blonde finalement ;)
      Belle soirée !

  3. Bonjour Charlotte, je sais que c’est assez cher mais il paraît que l’atelier blanc à Paris fait des blonds splendides et les coloristes sont très respectueux quant aux désirs des clientes…(je compte moi même essayer prochainement !) 😘

  4. Coucou. J’avais hésité… Mais justement j’avais l’impression que beaucoup de filles avaient justement un blond plus vénitien. Je suis allé chez une petite coiffeuse pourtant avec pas mal d’appréhensions, mais au final, j’ai eu un blond top, les cheveux pas abîmes. Et le tout pour 90€ avec la coupe ! Parce que le secret pour ne pas avoir de reflets roux c’est la patine. Elles devaient avoir la flemme de te la faire. Tu peux toujours la faire maintenant d’ailleurs.
    Bisous

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagram

 
Copyright ©2016, UNE PARISIENNE ET SON CHIEN. Tous droits réservés.