Beauté, les cosmétiques ayurvédiques

La méditation de pleine conscience (en anglais, « Mindfulness »), le yoga et le domaine du bien en général, sont plus que jamais en vogue. Que ce soit pour soulager le stress ou l’anxiété ou pour aider à la concentration. Nous aspirons tous à être « mindful », nous mangeons « mindful » et ces pratiques se retrouvent dans des secteurs les plus variés : le travail, la lutte contre les maladies ou encore le sport, du joueur de basket réputé Lebron James, à la joueuse de poker internationale Adrienne Rowsome, tout cela fait partie de la préparation mentale. Il n’est donc pas surprenant que cette tendance s’applique également aux cosmétiques.

Si le bien-être est l’harmonie du corps et de l’âme, la méditation est également devenu un nouveau rituel de beauté. Il n’est donc pas surprenant que l’industrie cosmétique se soit intéressée à l’Ayurveda, cette médecine traditionnelle indienne qui prend en compte le caractère unique de notre constitution et propose des soins et traitements individualisés.

L’Ayurveda nous enseigne que notre corps est structuré en 3 énergies appelées « doshas » : Kapha, Pitta et Vata. Chacun d’entre nous a une constitution propre qui définit qui nous sommes, et qui est le résultat d’un équilibre différent entre les 3 doshas.

Un reproche qui est généralement fait à la médecine générale est qu’à chaque maux, on propose remède, ce qui ne laisse peu place à la recherche du « pourquoi des symptômes ». On traite des symptômes sans traiter leur origine et sans prendre en compte l’unicité de chacun. L’Ayurdeva suggère au contraire un traitement individualisé : en somme, ce qui vous convient à vous et qui ne conviendrait pas à quelqu’un d’autre. Dans l’Ayurveda en effet, « tout est médecine et tout est poison », ce qui signifie que ce qui est bénéfique pour vous peut-être nocif pour une autre personne.

Pour un bien-être et une santé à leur paroxysme, on va déterminer votre profil Ayurvédique, lequel est établi après étude de votre constitution et des équilibres entre les 3 énergies. On pourra ensuite vous proposer des recommandations personnalisées.

Cette médecine traditionnelle est basée sur 5 éléments : la terre, l’eau, le feu, l’air et l’ether (espace). Chacun d’entre nous est fait de ces éléments et des qualités qui leurs sont propres. Ces qualités sont au nombre de 20 et sont appelées les gunas. Elles sont elles-mêmes structurées en 10 paires d’opposés. Par exemple : doux/dur, lourd/léger, chaud ou froid.

Au cœur de cette approche du bien-être, il y a l’équilibre entre les doshas. Tout est, en effet, une question d’équilibre, un déséquilibre de l’une des énergies résulte des problèmes divers. On travaille ainsi sur le rétablissement des équilibres. Connaître sa constitution et son dosha prédominant permettra de déterminer son type de peau pour ensuite trouver le traitement ayurvédique approprié. Par exemple, un Vata prédominant signifie une tendance à la peau sèche, quant à un pitta prédominant signifie une tendance à la peau sensible.

Les traitements proposés par l’Ayurveda afin d’harmoniser votre Vata, Pitta ou Kapha, sont à base d’herbes, de plantes, de fleurs et d’épices. Une épice largement utilisée en Inde est le cucurma. On le sait, le cucurma regorge de vertus diverses : vertus digestives, il réduit les inflammations, joue un rôle dans la prévention des cancers, est riche en vitamines… En cosmétique, il est par exemple utilisé dans la préparation du masque Haldi, qui lui donne sa couleur jaune.

Un nombre croissant de marques cosmétiques basent leurs soins sur l’Ayurveda. Citons Taaj, Letika ou encore Lakshmi qui proposent des soins adaptés à votre Dosha. La marque Laskshimi vend près de 2 millions de produits par an. Son histoire est intéressante puisqu’elle est née après que l’un de ses créateurs (professeur de yoga et de méditation) ait assisté à des cours d’Ayurveda à New Delhi, un cours axé sur la relation entre l’homme et les saisons, l’interrelation entre la nourriture et bonne santé et sur les vertus des plantes.

Avant de s’orienter vers l’Ayurveda, la première chose à faire, est d’identifier sa constitution : quel est votre dosha prédominant ?

Pour cela, vous pouvez consulter le site de Ayurveda France. Alors Kapha, Pitta ou Vata?

Et vous, connaissez-vous les cosmétiques ayruvédiques, y êtes-vous sensibles ?

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Instagram

 
Copyright ©2018, UNE PARISIENNE ET SON CHIEN. Tous droits réservés.