Accueillir un deuxième chien

Accueillir un deuxième chien… celles qui me suivent sur Instagram, ne sont pas sans l’ignorer, depuis plusieurs semaines, j’hésitais beaucoup à accueillir un deuxième chien, cependant, ce n’est pas un secret, au delà du fait que l’arrivée d’un chien doit être le fruit d’une mûre reflexion, il représente aussi un certain coût.

Beaucoup s’imaginent, que n’est à prendre en compte que le prix du chien, mais c’est loin d’être le cas, en effet, il faudra prévoir l’investissement de base, achat d’un panier, d’une laisse et d’un collier, mais aussi l’alimentation, le transport pendant les vacances, ou bien les frais d’un pet sitter mais aussi et surtout les frais vétérinaires, qui peuvent vite devenir très importants en cas de pépin.

En prime, vous avez le droit aux toutes premières photos de mademoiselle Ninon, qui a rejoint ma petite famille ce dimanche.

Je fonds déjà d’amour pour elle, j’adore Léo, il reste mon petit chéri, mais la relation avec Ninon n’est pas du tout la même, elle est beaucoup plus câline (j’ai d’ailleurs cru comprendre que c’était une race très proche de son maître), elle aime venir se blottir contre moi, et Léo n’est pas vraiment de ce genre là, ou du moins, uniquement quand monsieur a envie :))

Pour ceux et celles qui m’ont posé la question, pour l’instant, la cohabitation en est à ses balbutiements, j’essaie vraiment de ne pas câliner l’un plus que l’autre, mais Ninon est demandeuse en câlins, et Léo beaucoup moins, mais je vois bien qu’une petite jalousie commence à s’installer. Pour l’instant, il la tolère, du moment qu’elle ne lui pique pas ses jouets, ils ont dormi ensemble cette nuit pour la première fois, et tout s’est très bien passé, même si dans la nuit, mademoiselle Ninon a déplacé son panier, qui était à côté de celui de Léon, pour le placer devant la porte (pratique pour l’ouvrir ce matin ^^).

D’ailleurs, cette petite infographie issue du site idealo.fr, comparateur de prix en ligne, vous aidera à y voir plus clair dans les grandes lignes, quand au budget qu’il faut prévoir, pour l’arrivée d’un chien ou d’un chat, si vous avez envie de sauter le pas, pour un premier… ou un deuxième :)

J’ai donc beaucoup hésité, car depuis de longues années, je rêvais d’avoir mon petit bouledogue français, cependant, cette race est très à la mode, mais a aussi des problèmes spécifiques qui lui sont propres, respiratoires notamment (comme pour toutes les races dites brachycéphales, soit à face écrasée) ou encore de peau etc…

Bref, j’ai finalement craqué, comme vous le savez si vous me suivez sur Instagram, et ai accueillie la petite Ninon dimanche dernier, beau bébé de 4 mois (et déjà plus gros que Léo).

Article rédigé en partenariat avec le site Idealo.fr

2 Comments

Leave a Reply

Your email address will not be published.

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Instagram

 
Copyright ©2018, UNE PARISIENNE ET SON CHIEN. Tous droits réservés.